Le céleri

 

Le céleri existe sous deux formes : rave ou en branche. Souvent peu consommé car assimilé à de mauvais souvenirs de cantine/ d’enfance, il est pourtant très riche en vertus et en goût.

 

Le céleri rave, dont seule la racine se consomme et une plante herbacée bisannuelle de la famille des Apiacées.

Le céleri branche ou céleri à côte aussi appelé «apium graveolens», appartient à la famille des ombellifères.

 

Il y a longtemps, l’ache ou ache des marais, ancêtre commun du céleri rave et branche, signifiait : « qui croît dans l’eau ». Ce céleri poussait à l’état sauvage, au bord des ruisseaux et des endroits humides. Il est de la même famille que la carotte, le persil, l’aneth ou encore, la coriandre.

Vers 1650, il est apparu en Europe, dans la province italienne de Lombardie.

Il était connu des grecs, Omère le nommait «Celenon».

On a retrouvé des traces de sa consommation, 150 ans av. JC, sous forme d’aromate en Chine et en Egypte.

On le retrouve dans les marécages salins qui bordent la Méditerranée. Le terme « rave » est un terme générique qui signifie « racine » et qui désigne les plantes potagères.

Il fait partie des plantes recommandées dans les domaines royaux par Charlemagne et son fameux capitulaire De Villis.

 

Composition – Culture

 

Le céleri est un légume racine.

Il craint le gel. Il faut donc ramasser et rentrer les céleris avant le gel soit fin novembre, début décembre.

Il existe deux saisons pour le céleri, de septembre à fin janvier, c’est la saison du céleri rave et au printemps, celle du céleri branche.

En France, on produit environ 71 000 tonnes de céleri par an. La Bretagne et le Languedoc Roussillon sont les principaux producteurs.

La Pologne, l’Allemagne et le Pays Bas sont les principaux producteurs de céleri, suivis par la France.

 

Vertus 

Le céleri est faible en teneur calorique. Tout se consomme dans un céleri : les feuilles, les graines et les racines. Il contient plusieurs types de polyacétylènes ; il possède en outre les propriétés suivantes : aseptisant et anti-inflammatoire. Il permettrait également de lutter contre la prolifération de cellules cancéreuses. Les graines du céleri contiennent un antioxydant : l’apigénine, qui, elle aussi, à des effets anti-inflammatoire et anti-cancérigène ainsi que de la lutéine (antioxydant) en quantité importante.

Le céleri est légèrement amer. C’est cette amertume qui a la propriété de réveiller le métabolisme, favorisant l’élimination des graisses et indirectement, de la cellulite.

Le céleri permet l’élimination des déchets (acide urique entre autres) grâce à ses vertus diurétiques, laxatives et dépurative. Hypo-glycémiant, il élimine les sucres et graisses, diminue les ballonnements, il stimule la libido, aide à la diminution de la fièvre et aide à la réduction de la pression artérielle.

 

Le céleri a un impact sur la qualité de la peau : tonification et diminution des imperfections. Il est donc possible d’en faire un masque en utilisant de l’argile fine avec du céleri cru broyé.  Il est possible d’ajouter à cette pâte quelques gouttes d’huiles essentielles de basilic ou de carotte par exemple.

 

Le céleri rave est riche en eau, en fibre, en potassium et en vitamine C et B9.

 

Le céleri peut être mis en infusion, décoctions, teinture mère, jus transformé en huile essentielle.

L’huile essentielle de céleri a des propriétés calmantes et peut augmenter le tonus en cas de dépression. Elle permet également d’améliorer le tonus digestif et de faciliter l’élimination des gaz. Elle stimule, draine et aide à décongestionner le foie et les reins.

 

VNR du céleri branche

 

Consommer du céleri

 

Pour en retirer les bienfaits, il est préférable de consommer le cèleri branche cru ou sous forme de jus. Il peut être incorporé dans des salades, en rémoulade ou en dips. On peut également le consommer en jus ou en smoothie. Cependant, il se consomme aussi bien cuit, dans les soupes, les plats végétariens ou le couscous.

 

Pour le choisir en magasin, il faut que le céleri soit le plus blanc possible ; marron foncé ou avec des traces de verdure, cela signifie un manque de fraicheur.

 

Pour les céleris branches, il faut qu’ils soient bien verts, cassants. Les feuilles ne doivent pas être flétries.

 

Pour le céleri rave, coupez les tiges et les racines superficielles. Epluchez la pomme de céleri-rave.

Pour éviter que la chair noircisse, badigeonnez-le de citron.

 

Les feuilles de céleri peuvent être séchées pour servir d’aromates, de la même manière que le persil.

 

Utilisées en infusion, les graines ont des vertus digestives et les tiges infusées sont excellentes contre les engelures.

 

En savoir plus :

 

Au Moyen Age, on disait que le céleri avait des pouvoirs magiques.

L’ache, ancêtre du céleri, était utilisée comme médicament mais aussi pour couronner les vainqueurs des jeux du cirque, les poètes et aussi les morts.

Tristan l’utilisait en filtre d’amour et Achille, dans l’Iliade, pour soigner ses chevaux.