CONTEXTE

 

Joris – Coach à Annecy et Neydens

Age : 25 Ans

 

Tu as récemment participé à une compétition, peux-tu nous en dire plus ?

 

Oui j’ai participé au championnat régional de FCPCN qui est la Fédération française de culte physique et de culturisme naturel.

Le culturisme est un art, une performance dont le but est de présenter sa masse musculaire développée, dans un but esthétique. Le culturisme naturel signifie que le développement de la masse musculaire s’est faîte de manière naturelle et non avec des stéroïdes ou autres dopants.

Lors de cette compétition, nous nous présentons sur une scène, par catégorie, pour être jugé par un jury selon des critères définis.

 

Comment se déroule la compétition ?

 

Arrivée à 10h30 – être sur les lieux pour s’enregistrer

Présentation auprès des organisateurs et prise de mesure (poids/taille)

Attente de la fin des enregistrements pour avoir son numéro et ordre de passage de toutes les catégories. Pendant l’attente, repos total pour ne pas faire de rétention d’eau + échange avec les autres athlètes. Plus remise d’une couche de tan (la première mise la veille). Il faut veiller à bien le répartir.

 

Je mange de petites quantités de riz et de miel tout au long de la journée.

 

Une demi-heure avant mon passage, échauffement et séance de musculation appelée : le pump, afin de gonfler mes muscles.

Puis c’est l’heure du passage.

Sur scène, il se peut que nous soyons comparés plusieurs fois.

Le premier passage tous les athlètes se présentent, puis il y a un passage un par un, puis le moment de la comparaison pour déterminer les finalistes et le gagnant.

Ensuite, c’est l’attente et la remise des résultats.

 

Tu es arrivé combien ?

 

J’ai terminé 2 ème dans la compétition « modèle athlétique », toutes catégories confondues et premier dans ma catégorie « Modèle athlétique – 1mètre 75 ».

 

Comment t’es-tu préparé à cette compétition ?

 

La préparation cette année a commencé 3 mois avant la compétition. La préparation est tournée autour de trois axes : L’alimentation, la préparation physique et le repos.

EXEMPLE D’ENTRAÎNEMENTS

Nombre d’entraînements / semaine :

5

Comment organises-tu ta préparation physique ?

 

Toutes les 2 semaines, je change de méthode d’entraînement. J’alterne par exemple entre le 4 x 8 répétitions, le 4 x 12 répétitions et le superset. Le but est que, malgré la fatigue due au régime alimentaire, je continue à soulever des charges lourdes pour stimuler ma masse musculaire.

Je m’entraine 5 jours par semaine.

Voici une semaine d’entraînement type.

Et ta préparation alimentaire ?  

Pour dessiner parfaitement son corps, il faut enlever toute la graisse présente tout en essayant de perdre le moins de muscle possible. Pour cela, il faut réduire, semaine après semaine, son absorption de glucides, pour finir, un mois avant la compétition à 100 grammes de glucide maximum / Jour.

On réduit sa consommation totale calorique d’environ 1500 / 1700 kcal.

En revanche, on continue à manger des protéines pour entretenir son muscle. Pour ma part, je choisis d’être 100 % naturel, en ne consommant pas de protéine en poudre, seulement la protéine que m’apporte mon alimentation qui est plus pure.

 

Voici par exemple une journée type nutrition :

Matin : 50g de riz basmati
2 steaks hachés -50%

10h : 20g d’amandes

12: 100g de légumes + 1 c a s d’huile de noix cru + 160g de poulet

Après entraînement : 5figues

Collation : 1 pomme + 6 blanc d’œuf dur

Soir : 100g de légumes + 200g de poisson blanc + 1 c a s d’huile de noix

21h30 : 2 carreaux de chocolat 85%

Qu’est ce qui était le plus difficile ?

Le plus difficile, ce sont les jours de repos, les jours où l’on n’est pas occupé car je suis tenté de manger.

Comment t’es-tu senti durant cette préparation ?

Au début, les 1ères semaines, tout va bien, mais au fur et à mesure, on devient faible. Je suis fatigué, mon humeur se dégrade, j’ai parfois des sauts d’humeurs et je suis irritable.

Mais la veille, je suis excité de remonter sur scène. De plus, c’est une journée de plaisir car je peux remanger pour recharger mes glucides. Même un burger !! Le but est de remplir mon corps au dernier moment pour que, lors de la compétition le lendemain, il soit gonflé ce qui répond au critère du jury.

 

Le jour j, je suis légèrement stressé avant de monter sur scène mais heureux de pouvoir enfin afficher le résultat de ses longs mois de travail.

 

Aujourd’hui, je suis content d’avoir participé à cette compétition mais un peu déçu car il n’y avait pas beaucoup d’athlète cette année.

“bien se préparer mentalement et d’être bien entouré car la préparation est dure.”

– Joris – Coach UP2YOU sur Annecy et Neydens

CONSEILS

As-tu un conseil pour nos adhérents souhaitant réaliser la même chose ?

De bien se préparer mentalement et d’être bien entouré car la préparation est dure.

Le plus dur, c’est de devoir faire ça au sein de sa famille car le régime est très strict et on n’a pas le droit à un écart. Durant ses 3 mois, on est un peu isolé socialement.

Souhaites-tu le refaire l’année prochaine ?

Dans l’instant T , non,  je souhaite me laisser deux ans pour prendre plus de muscle et revenir sur le devant de la scène avec de plus grosses compétitions. Mon objectif fin 2020 serait de faire la NFR (natural fitness ratio) qui est une des plus grosses compétitions de culturisme naturel. La taille et le poids sont analysés pour être sûre qu’aucun anabolisant n’a été consommé.