Les brûleurs de graisse : Mythe ou réalité ?

 

 

Cette semaine, nos coachs Joris et François s’attaquent à un nouveau mythe du fitness : les brûleurs de graisses (ou fat burner). Des suppléments alimentaires recherchés par les personnes qui souhaitent perdre du poids et « brûler les graisses ».

 

LEUR FONCTIONNEMENT

est d’augmenter la dépense énergétique via la thermogenèse (réchauffement de l’organisme). 

 

LEURS RÔLE

principaux est de limiter l’absorption des graisses, augmenter la dégradation de ces graisses lors d’un entraînement et donc de perdre du poids plus rapidement.

 

LE PROBLÈME,

c’est que les brûleurs de graisse sont devenus un enjeu commercial, la solution de facilité pour perdre du poids rapidement et sans effort grâce à un produit miracle considéré comme naturel. Des produits à base de caféine, carnitine, thé vert, acide linoléique, forskoline, chrome, varech, fucoxanthine, queues de cerises et j’en passe…

 

DU COTE DE LA SANTE,

les études que nous avons trouvées mettent en évidence que la combinaison des substances présentes dans ce type de produit aura des effets additifs et des effets secondaires plus ou moins importants. Certains de ces suppléments sont même associés à de multiples cas cliniques présentant une hépatotoxicité grave (dommages sur le foie).

DANS LES FAITS,

seule la caféine et le thé vert ont des données scientifiques avérées. 
Les autres suppléments, même si le produit est vanté par votre influenceur préféré ou par un coach avec 10 000 abonnés sur les réseaux, aucune données ne montrent leur intérêt de ce côté-là, c’est juste du business.

 

POUR CONCLURE,

il faut garder en tête que les fondamentaux pour perdre du poids efficacement vont être : un plan d’entraînement adapté, une alimentation maîtrisée ainsi qu’un bon sommeil. Focalisez-vous sur les paramètres que vous pouvez maîtriser, pas sur les détails !

 

Références Scientifiques :
www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21951331

www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16286857

www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19088793

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21499580/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17133573/