Le radis


 

Son histoire :

L’ancien nom français du radis est petite rave ou rave. Le mot radis vient du mot radix qui veut dire racine en latin.

D’après les différentes études, l’origine du radis viendrait, comme beaucoup d’autres légumes, d’Asie Mineure. Les premières cultures remontent de 4000 ans en Egypte et en Mésopotamie.

Le radis se trouve lui aussi dans le capitulaire de VILLIS, crée par Charlemagne pour ses recommandations de production dans les domaines royaux.

Contrairement au radis rouge, le radis noir est arrivé en France plus tard, au 16ème siècle et le petit radis rouge et rond au 18ème siècle.

 

Sa production :

 

Le radis a une chair comestible, souvent consommée crue. Cette partie est la racine, ayant une peau de couleur rouge, bicolore, rose, violet, jaune, vert, blanche ou noire selon la variété.  La chaire est, elle, généralement blanche.

Le radis est une plante annuelle à l’exception de quelques variétés produite la moitié de l’année.

Le radis fait des fleurs blanches ou rose violacé.

Les variétés de radis se distinguent par leur forme. On retrouve des radis annuels ronds ou demi ronds et des radis de forme longue.

Plus de 360 variétés sont inscrites au catalogue européen des espèces et variétés et plus de 65 au catalogue français.

 

Les semences de radis germent entre 3 et 7 jours et arrivent à maturité en trois ou quatre semaines. Si vous répétez les plantations, vous pouvez avoir une longue période de récolte.

Pour une culture optimale, le sol doit être sableux et au ph neutre et les radis exposés en plein soleil.

 

Ses bienfaits :

 

Le radis est riche en minéraux et oligo-élèments grâce à ses racines. Il permet la reminéralisation de l’organisme. Grace à sa forte teneur en soufre, le radis stimule l’appétit et la digestion.

Son apport calorique est faible, en moyenne, 13 kcal/100 g de radis.

Le radis est riche en potassium 287 mg, en vitamine C 17 mg, 30 mg de calcium et 1,1 mg de fibres. Il se gorge également de la vitamine p, vitamine qui renforce la membrane des vaisseaux sanguin.

Le radis noir est recommandé en cure pour une remise en forme. On reconnait son action pour le foie et la vésicule biliaire. Il soulage les troubles digestifs en augmentant la sécrétion et l’évacuation de la vésicule biliaire. Cela permet l’évacuation des toxines, soulage les migraines liées aux surcharges hépatiques et diminue les ballonnements. Consommer du radis noir lorsqu’on a une alimentation saine permet de conserver le taux de cholestérol dans la norme. Le souffre qu’il contient permet une action antiseptique.  Il est riche en vitamines B, B9, C et en fibres. Consommez le cru, pour bénéficier pleinement de ses vertus.

Pour une cure détox, consommez le jus de radis noir qui est concentré en minéraux. Le radis noir existe aussi sous forme de teinture mère mais également en ampoule, en granules homéopathique ou en gélules.

L’utilisez avec le chardon marie, le fumeterre ou l’artichaut pour drainer le foie permettra une optimisation de ses vertus. Il est recommandé en cas de cure de consommer le radis noir pendant 5 jours, de faire une pause pendant 3 puis de réaliser la même chose la semaine suivante. Pour le jus, vous pouvez consommer une cuillère à soupe 3 fois par jour. Pensez à bien boire pour éliminer les toxines de l’organisme.

Dans tous les cas, lors d’une cure, parlez-en avec votre naturopathe ou médecin.

 

 

Comment l’utiliser ?

Le radis se consomme principalement cru pour assimiler tous ses minéraux. Souvent consommé avec une tartine de beurre salée, on peut également le mettre dans les salades ou avec une sauce légère. Ses fanes sont également consommables en soupe et sont une excellente source de provitamine A, vitamine C et de fer.

Le géant radis blanc peut être consommé cuit, à la vapeur ou dans un bouillon.

 

On choisit le radis petit et ferme car ils sont plus savoureux. Choisir les fanes bien vertes.

Pour les conserver, les garder 4 à 5 jours dans le bac à légume du réfrigérateur dans un sac plastique perforé. S’ils sont un peu flétris, les plonger dans l’eau glacé pendant une heure. Et si vous les versé dans l’eau légèrement citronné, ils reprendront une couleur bien rouge.

 

La racine de radis noir fraiche peut être consommé régulièrement lors des repas. Vous pouvez la râper et l’associer à une huile végétale. Vous pouvez couper le radis noir en fine tranche et le laisser mariner quelques heures avec du sel et de l’huile d’olive par exemple.

 

Le saviez-vous ?

 

Le radis était dédié à Apollon par les Grecs. Il lui offrait des radis en or.

Dans l’antiquité, les graines de radis étaient utilisées par les Egyptiens pour fabriquer de l’huile de radis. Cette huile permettait d’assaisonner des salades par exemple.

Au Mexique, ont faite le radis à Oaxaca le 23 Décembre. La fête est appelée la noche de Ràbanos dite nuit des radis.