Son histoire

Le poireau est une espèce de plante herbacée. Il fait partie de la famille des alliacées comme l’ail et l’oignon. Il est vert et blanc et est utilisé en cuisine depuis de nombreuses années. Son nom Poireau viendrait de la soupe servie durant le moyen age, la porée dont le poireau en était l’ingrédient principal.

Nous ne savons pas précisément d’où il est issu mais supposons qu’il provient du moyen-orient.
Dès l’Egypte ancienne, le poireau était cultivé et était un symbole de victoire d’après un papyrus. On dit que le Pharaons Kéops en faisait offrande à ses meilleurs guerriers.
Tous les peuples de l’antiquité, Egyptiens, Hébreux, Grecs, Romains en vantaient son mérite, car le poireau a de nombreuses vertues.

Les romains le consommaient également. L’empereur Néron (de l’an 37 à 68), 6 ème et dernier empereur de la 1ère dynastie romaine régnant sur l’empire romain (dynastie dite Julio-Claudienne, dont Jules César peut être considéré comme le premier), l’utiliser en grande quantité pour ses bienfaits adoucissant et l’entretien de ses cordes vocales.
Les romains introduisent ensuite en Grande-Bretagne, dont le poireau devient par la suite le symbole car une bataille eu lieu dans un champ de poireaux et les combattants gallois s’en servirent pour se distinguer de leurs attaquants.

Le poireau est cultivé principalement en France et en Belgique. Il est nécessaire d’avoir un sol riche et profond. Il a besoin de chaleur mais pas trop de soleil, le poireau est résistant et certaines variétés peuvent se développer malgré un climat négatif (jusqu’à -20°C).
Près de 190 variétés peuvent être cultivés, dont 26 dans le Catalogue officiel français en 2014.
Ces variétés permettent d’avoir des poireaux durant plusieurs saisons.

Petite anecdote :
C’est en 1866 qu’est signalé la locution “planter son poireau”. Cela signifie en faite ‘attendre longuement’. Locution mélangeant à la fois l’image du poireau planté bien droit et immobile, comme celui qui attend, et l’influence de la locution “rester planté”, avec le sens de rester immobile, sans pouvoir bouger.

Ses Vertus

Le poireau a un faible apport calorique (27kcal/100g). En revanche, il indique une forte teneur en vitamines et minéraux.
Veillez à consommer le poireau dans sa totalité (feuilles et tronc) pour bénéficier de ses atouts nutritionnels.
“• Riche en vitamines C, E et K : Riche en provitamine A et en vitamines C et E, connues pour leur effet anti-oxydant sur les cellules, le poireau a donc un rôle préventif dans l’apparition de certains cancers (comme d’autres légumes frais bien colorés, observés dans de nombreuses enquêtes nutritionnelles). Les vitamines se trouvent particulièrement dans le vert du poireau.
Fournisseur de minéraux et oligo-éléments : La présence de glucides spécifiques, les fructosanes, une teneur élevée en potassium (256 mg) et faible en sodium lui donnent des propriétés diurétiques indéniables. Cependant, il peut être déconseillé aux personnes sujettes aux calculs urinaires ou rénaux. Le poireau est très riches en oligo-éléments : cuivre, zinc, bore, manganèse, sélénium, iode, etc.
Une solution pour le transit et le système cardio-vasculaire : Grâce à sa teneur élevée en fibres (3,5/100g) il régularise le fonctionnement intestinal : pectine et cellulose agissent pour stimuler en douceur les mouvements de l’intestin. Il est bénéfique pour le système cardio-vasculaire en raison de sa teneur en soufre.

 

VN poireau

 

va poireau